BeIN Sports exclu à 300 millions €/an

Les informations relayées par BFM Business relatives aux coûts de distribution exclusive de BeIN Sports par CANAL+ montrent que Vivendi est prêt à débourser très cher pour acquérir les chaînes Qataris. L’acquisition serait d’ailleurs toute relative, d’une part puisque le Qatar demeure totalement propriétaire des chaînes, d’autre part, puisque BeIN Sports demeurera accessible chez tous les diffuseurs actuels (adsl et satellite).

Un contrat d’une durée de 5 ans, pour 1,5 milliard d’euros et l’idée de séduire les passionnés de sport soit par une offre groupé Canal+/BeIN Sports, soit par un mini bouquet sports (BeIN Sports, Eurosport, Canal+ Sport), c’est donc le principe d’une approche nouvelle à destination de nouveaux abonnés à Canal+, fans de foot avant tout, et de sport en général.

Les conditions de diffusion et d’accès demeurant inchangées selon BFM Business, on voit mal pourquoi BeIN Sports se passerait d’une telle opportunité, les chaînes perdant en moyenne 250 millions d’euros/an, et qui deviendraient par cet accord bénéficiaires dès cette année. Evidemment les recettes d’abonnement ne seraient alors plus directement au profit de BeIN Group, (dont 30% sont déjà affectés aux diffuseurs), mais partagées entre BeIN et CANAL+, toutefois, l’équilibre entre la dotation CANAL+, les abonnements et les recettes publicitaires doivent logiquement conduire à cet accord.

L’autorité de la Concurrence doit se décider rapidement.

Vos commentaires sur le forum