D8, c’est qui le patron ?

Si l’on en croit le récent article d’OZAP, l’organigramme officiel est bien éloigné de la réalité des faits, car tout semble mettre en évidence les pleins pouvoirs dont bénéficie Cyril Hanouna. Tout n’est pas aussi simple qu’il y parait, et on pourrait simplement s’en tenir aux audiences de TPMP et émissions satellites, et aux résultats publicitaires liés (+ de 40% de la publicité sur D8 dépend de son émission). Mais à y regarder de plus près, les positions de Vincent Bolloré et indirectement de Vivendi ne sont pas étrangères à cette prise de pouvoir qui renvoie Franck Appietto, le vrai patron de D8 à la rubrique « illustre inconnu ».

Notons tout d’abord, que le changement de direction de D8 est d’abord un élément important dans la prise d’envergure de Cyril Hanouna, l’ancien patron de la chaîne étant aussi celui qui l’avait alors débarqué de France 4, alors que l’émission jouissait déjà d’une certaine notoriété mais ne drainait pas autant de téléspectateurs. Cette redevabilité contribuait alors à définir une hiérarchie naturelle.

Ajoutons à cela le fait que Vivendi soit à la fois le propriétaire officiel de D8, mais par ailleurs actionnaire de la société Banijay, laquelle produit TPMP et les autres émissions de Cyril Hanouna. Il convient de rappeler le contrat de 5 ans conclu alors portant sur 50 millions d’euros/an avec Banijay, jusqu’à fin 2020.

Il est donc difficile pour Franck Appietto de cadrer et diriger un animateur, une émission ou une société, à la fois cliente de D8, mais pour partie propriété de son actionnaire unique !

En excellent communicant, créateur de buzz et animateur de divertissement, Cyril Hanouna à n’en pas douter fait donc ce qu’il veut sur D8 et sa notoriété croissante, conjuguée à cette liberté dont il semble abuser parfois contribue à des audiences exceptionnelles qui doivent susciter bien des envies chez une chaîne historique du même groupe.

d8
Vos commentaires sur le forum