Paris Première persiste

Prochain étape en vue du passage de Paris Première en gratuit sur la TNT, le 1er juillet devant le Conseil d’Etat, ou le groupe M6 viendra plaider l’annulation de la décision du CSA lui refusant le basculement en gratuit. Attention, cette annuliation n’engendrerait pas la gratuité de la chaîne, mais la capacité de représenter le dossier au CSA qui pourrait à nouveau refuser le passage en gratuit.

Bien évidemment les arguments principaux du groupe M6 se fonderont d’une part sur la gratuité obtenue par LCI et décision contraire injustifiée les concernant. L’argument de la faillite possible et la fin des rémunérations à l’horizon 2017 pour la diffusion en payant chez CANALSAT notamment ou chez les autres FAI’s seront autant d’indices destinés à invalider la décision du CSA. Le Conseil d’Etat y sera-t’il sensible ? On peut objectivement se demander si ce dernier n’a pas depuis quelques temps déjà, le CSA dans le collimateur en invalidant le premier refus signifié à LCI, puis plus récemment en autorisant la poursuite de N°23 sur la TNT.

Mais l’argument du proche dépôt de bilan peut-il encore fonctionner ? Le désaveu de l’Autorité de la Concurrence sur le projet de distribution exclusive de BeIN Sports par Canal+ est encore chaud et pourrait influencer indirectement les sages dans le dossier Paris Première.

Quoi qu’il en soit, la décision n’est pas attendue avant la fin de l’été au mieux, d’ici là il faudra toujours s’abonner pour regarder Paris Première.

Vos commentaires sur le forum