N°23 pourrait donner l’exemple

Comme annoncé par de nombreux médias hier, N°23 va dans les prochains jours, le 16 septembre, diffuser sur son antenne, une affiche de la Premier League, match opposant CHELSEA à LIVERPOOL. Le transfert de contenus au sein de chaînes du même groupe apparaît à la fois logique, puisque
N°23 a désormais comme actionnaire à 40%, le groupe NEXT Radios (RMC, BFM TV, RMC Découverte, BFM Business, BFM Sport et BFM Paris), ce dernier étant pour partie détenu par ALTICE, donc SFR, lequel a chèrement acquis les droits du championnat anglais et plus récemment du championnat portugais.

La création de SFR Sport 1 à 5, dont une déclinaison 4K dédié aux droits du foot anglais a pour objectif en payant de rentabiliser les lourds investissements consentis par Patrick DRAHI, soit 300 millions d’euros par saison, pour le foot anglais uniquement. Mais à ce jour les chaînes sportives ne demeurent présentes qu’au sein de l’offre SFR adsl et câble. Pas de reprise officielle des chaînes chez d’autres opérateurs. Il devenait donc évident qu’une vitrine en clair soit essentielle à promouvoir l’offre, les contenus, les commentaires et analyses, et la seule chaîne du groupe présente sur la TNT, à vocation généraliste était donc N°23, dont l’envergure devient toute autre désormais par l’apport de ses nouveaux actionnaires.

Indirectement, il y a fort à parier que SFR cherche à déstabiliser la diffusion des droits des championnats uniquement cantonnés à des offres payantes à ce jour, soit par Canal+ soit par BeIN Sports. En proposant la Premier League en accès partiellement gratuit, avec des affiches somptueuses, l’approche pourrait alors encourager, D8 à diffuser quelques matchs de championnat de France, et pourquoi pas à terme envisager un accord l’Equipe 21/BeIN Sports pour une reprise d’un match par soirée.

Assisterait-on à la fin du tout payant sur les droits des championnats de football européen ?

Vos commentaires sur le forum