BFM TV se plaint de LCI

BFM TV a beau être la première chaîne d’information de France, il n’en demeure pas moins que son patron garde un oeil vigilant sur la concurrence, afin d’envisager une attaque en règle, si celle-ci venait à contrevenir aux dispositions légales ou cahier des charges de chaque chaîne, qu’il s’agisse de Itélé (Cnews), LCI et FRANCE INFO (quoique dans ce dernier cas, il sera difficile de s’en prendre à une chaîne publique).

Toujours est-il que LCI fait dont les frais de cette vigilance d’Alain WEILL, la chaîne info du groupe TF1 étant prise pour cible par sa concurrente dans un courrier adressé au Conseil supérieur de l’audiovisuel. Dans cette missive envoyée en fin de semaine dernière et signée par son patron, BFM TV reproche à LCI de recourir trop facilement aux éditions spéciales, en contradiction avec ses engagements pris devant le CSA.

La nouvelle convention de la chaîne signée le 17 février dernier, contraint notamment LCI à ne pas être une chaîne de pur « hard news » comme ses concurrentes. La convention précise toutefois que LCI ne peut s’affranchir de ces obligations qu’en cas d’événement exceptionnel et majeur lié à l’actualité, attentats, inondations, libération d’otage. »

Mais LCI aurait donné dans le style « Breaking News » récemment pour la décision du Conseil d’Etat relative au burkini le 26 août dernier, mais également pour la démission d’Emmanuel Macron, LCI cassant son antenne dès 12h, traitant uniquement de cette information, pour passer ensuite officiellement en édition spéciale dès 14h30 jusqu’à 18h. Cette dernière occupera ensuite l’immense majorité de l’antenne de LCI jusqu’à tard dans la soirée.

Dans son courrier, BFM TV estime que LCI n’a ainsi pas respecté ses obligations en cassant son antenne si tôt dans la journée et en déclenchant son édition spéciale deux heures et demi avant l’officialisation de la nouvelle. L’affaire est désormais entre les mains du CSA, dont la décision des Sages de l’audiovisuel sera sans doute lourde de conséquences pour l’avenir de la chaîne info dirigée désormais par Thierry Thuillier.

Une bataille qui finalement ne se gagnera que sur les courbes d’audience et revenus publicitaires en découlant, et à ce jour c’est BFM TV qui s’en sort le mieux. Un gateau publicitaire, dont il convient de rappeler qu’il ne sera pas affecté par l’apparition de France Info, qui n’a pas de publicités.

Vos commentaires sur le forum