Une attribution de droits indépendante ?

On peut légitimement en douter quand certains propos émanent directement du Président de la République.

François Hollande raconte dans livre à paraître des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, « Un président ne devrait pas dire ça… » comment il aurait sauvé Canal + en 2014. Pour permettre à la chaîne cryptée de conserver une partie des droits de la Ligue 1, malgré la gourmandise de BeIN Sport, François Hollande aurait donc appelé l’émir du Qatar, après un entretien avec les patrons de la chaîne cryptée, Rodolphe Belmer et Bertrand Méheut, inquiets pour l’avenir Canal +.

François Hollande serait ainsi intervenu auprès de l’émir du Qatar pour éviter que BeIN Sport ne s’offre l’intégralité des droits de la Ligue 1. Comme le précise l’intéressé « J’ai appelé l’émir du Qatar »…. « On a sauvé Canal, j’ai reçu discrètement Belmer et Méheut, j’ai appelé l’émir du Qatar, et lui ai dit : « Vous allez venir en France en juin, on vous a défendus par rapport aux Saoudiens, on est à vos côtés, mais là, qu’allez-vous faire sur les Rafale ? Il y a aussi l’histoire du foot… Je souhaite qu’il y ait un partage »

Un vœu alors exaucé permettant notamment à Canal+ d’obtenir un match supplémentaire de Ligue 1.

Sans aller à directement influencer les choix de la LFP, on voit donc combien il est aisé d’influencer l’attribution de droits d’un simple appel téléphonique.

Un appel qui n’aura toutefois pas permis à Canal+ d’optimiser son portefeuille abonnés en déclin constant depuis quelques années.

Vos commentaires sur le forum