Après Itélé, Euronews ?

Mediactus évoquait récemment l’arrivée prévue de NBC News au sein de l’actionnariat d’Euronews, mais selon le Blog de Jean-Marc Morandini, les choses semblent un peu plus compliquées vu de l’intérieur, alors que la chaîne d’informations paneuropéenne aborde des échéances cruciales, avec d’importantes conséquences sociales à la clef.

Aujourd’hui et mercredi, les salariés sont invités à se prononcer par vote électronique sur une motion de défiance à l’encontre de leur direction. Celle-ci, non soutenue par les principaux syndicats de l’entreprise, avait été décidée fin novembre à main levée par une assemblée générale réunissant une cinquantaine de personnes.Une manifestation de défiance de la rédaction qui tombe au mauvais moment, alors qu’Euronews, déficitaire depuis plusieurs années, négocie l’entrée à son capital de la chaîne américaine NBC News (groupe Comcast), un rapprochement qui doit être bouclé d’ici la fin de l’année. Un conseil de surveillance est prévu le 16 décembre pour faire le point sur l’avancement des négociations.

La chaîne, qui a engagé de gros investissements pour se doter d’un siège flambant neuf à Lyon et lancer une déclinaison africaine, Africanews (laquelle suscite d’ailleurs de vives polémiques quand à l’éthique et l’indépendance de cette nouvelle chaîne) veut se poser en véritable concurrent de CNN et de BBC News. Une nouveauté qui pourrait ainsi se généraliser à l’antenne, l’apparition de plateaux et journalistes à l’antennes, un procédé encore rare sur l’antenne d’Euronews.

D’ici à ce qu’une nouvelle grève voit le jour sur une chaîne d’infos, il n’y a qu’un pas !

Vos commentaires sur le forum