la RNT poursuit son déploiement

La radio numérique, encore timide en France se déploie sur les principaux bassins de population français (ou presque), et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel vient d’autoriser 96 radios dans les régions de Lille, Strasbourg et Lyon.

Première particularité, les radios de Radio France ont répondu présent en proposant le Mouv’, FIP et RFI. Émettant depuis 2014 sur Paris, Marseille et Nice,la RNT est en train de franchir une nouvelle étape avec cette nouvelle sélection validée par le CSA. Par delà l’ouverture de nouvelles fréquences, c’est l’arrivée de grands opérateurs qui jusqu’alors étaient contre cette nouvelle concurrence, ce qui n’est pas sans rappeler les positions de TF1 et M6 au lancement de la TNT, (à leur décharge, rappelons qu’elles devaient alors défendre TPS dont les groupes demeuraient les seuls associés).

A Lille, Strasbourg, Lyon et leurs régions cependant, on pourra bientôt entendre Skyrock en RNT, mais aussi Sud Radio, Latina FM, Radio Nova, TSF Jazz, Chante France, FG, Nova, MFM…aux côtés de Crooner, Campus, Ado FM, Radio Orient, Beur FM, etc. selon les endroits.

Les 96 radios ont été choisies parmi les 128 candidatures. Parmi elles, on trouve donc trois stations du service public, pour lesquelles le ministère de la communication a demandé une préemption. Mais d’ailleurs, pourquoi les autres stations de Radio France n’y figurent pas ? Officieusement, Radio France a les problèmes financiers, et fait d’ailleurs des économies de diffusion puisqu’après avoir supprimé les ondes moyennes l’an dernier, elle s’apprête à supprimer les grandes ondes le 1er janvier prochain. Officiellement la présence de France Inter, France Culture, France Musique étant très largement couvert en FM, elles n’ont pas besoin d’une diffusion supplémentaire en RNT.

C’est aussi l’un des arguments principaux des grands groupes,qui ne souhaitent pas assumer la charge d’une double diffusion FM, et RNT. Mais les groupes privés tôt ou tard y viendront également, comme ils firent au début des années 80, lorsque l’explosion de la bande FM les conduisit à se positionner  en complément des grands ondes.

Les prochaines zones desservies dans le cadre d’un prochain appel à candidatures sont Rouen, Nantes et Toulouse. La carte ci-dessous donne un aperçu complet des prochaines villes et secteurs concernés. On peut espérer voir enfin la RNT se généraliser.

Vos commentaires sur le forum

deploiement-rnt