RMC va passer devant Europe 1

On pourrait y voir une forme de revanche, ou l’expression d’une envie de retour à l’antenne, toujours est-il que l’article du jour paru dans le blog de Jean-Marc Morandini met en avant l’état des audiences d’Europe 1 lesquelles semblent catastrophiques, au point que pour la première fois de son histoire le 15 janvier prochain, Médiamétrie devrait confirmer le dépassement de la radio par RMC.

Première victime de la situation, Fabien Namias le directeur général de la station est évincé tout en demeurant directeur de l’information. des programmes. Cette nomination fait d’ailleurs perdre à Jean-Pierre Elkabbach l’interview quotidienne dans la Matinale assurée par Fabien Namias dès le 2 janvier.

Quels sont les autres résultats à paraître au 15 janvier, et qui ont déjà été distillés ? Il serait d’ailleurs intéressant de se demander dans quelle mesure ce type de fuite n’est pas contraire aux missions de Médiamétrie et l’obligation de ne publier les résultats qu’à échéance convenu, mais ceci est une autre histoire.

– La matinale de Thomas Sotto stagne.
– Le Grand Direct des Médias depuis le retrait de Jean-Marc Morandini a perdu plusieurs centaines de milliers d’auditeurs avec Thomas Joubert.
– Christophe Hondelatte est en net recul sur la tranche qu’il anime à comparer là encore à l’émission précédemment proposée par Jean-Marc Morandini.
– L’émission de l’après-midi d’Alessandra Sublet est en chute libre (dixit le blog de l’animateur).

Europe 1 pensait bien relever la tête lors de la prochaine vague qui sera révélée le 15 janvier prochain, mais les infos concordent pour confirmer les courbes d’audiences en net recul, et donc pour la première fois de son histoire RMC devrait passer devant Europe 1. C’est un réel événement dans l’univers radiophonique plutôt imperturbable, si ce n’est la valse du leadership depuis des années entre RTL et NRJ, désormais également convoité par France Inter.

Peut-on voir derrière ces résultats une dépendance de la station envers Jean-Marc Morandini pour ses matinales, et la rupture marquée par le départ de Laurent Ruquier, puis Cyril Hanouna pour les après-midi ?

Si les résultats étaient avérés, ceux-ci confirmeraient plus la victoire du modèle d’Alain Weill pour RMC que l’affaiblissement d’Europe 1 qui semble plutôt logique au regard des nombreux départs depuis quelques saisons contribuant à déstabiliser une grille de programmes jusqu’alors bien ancrée.

Vos commentaires sur le forum