M6 veut RTL, et alors ?

Les deux médias français, ayant pour actionnaire commun Bertelsmann, ont donc annoncé hier un projet de rapprochement historique. M6 ferait donc l’acquisition de RTL RTL2 et FUN RADIO et entre donc en négociations exclusives avec son actionnaire de référence, RTL Group.

L’objectif de cette fusion c’est essentiellement des synergies en terme de contenus mais également la mise en place d’une régie publicitaire unique. M6 va débourser 216 millions d’euros, avec un financement par endettement. L’opération doit cependant recevoir l’aval du CSA et le gouvernement luxembourgeois même si le nouvel ensemble M6/RTL restera détenu à 48,26% par RTL Group, propriété du groupe allemand Bertelsmann.

Cette opération, plutôt naturelle entre deux sociétés ayant des associés communs et des racines historiques, confirme la politique de concentration des groupes médias en France, mais aussi à l’étranger, tant il semble difficile de survivre en demeurant isolé.

Mais à vrai dire, ce rapprochement ne changera pas grand chose pour les auditeurs et téléspectateurs, pas plus que l’acquisition de Sky UK par 21st Century Fox, entre membres de la famille Murdoch ne modifiera les habitudes des abonnés de la perfide Albion.

Vos commentaires sur le forum