Itélé, le CSA va se fâcher !

La direction de la chaîne d’infos du groupe Vivendi, est donc convoquée ce mercredi à 15H30 par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. celle-ci (et non la chaîne à vrai dire), étant dans le collimateur du CSA. Cette audience visa à évoquer les difficultés rencontrées depuis plusieurs semaines pour assurer l’antenne, le départ massif d’effectifs non remplacés, mais surtout l’incapacité de la chaîne à assurer des directs toute la journée, en contradiction flagrante à sa convention signée avec le régulateur.

La dernière entrevue survenue au siège du CSA, avait permis à Serge Nedjar d’apporter de belles promesses, quand au remplacement poste pour poste des départs de journalistes, Mais aucun recrutement ou presque n’a pour l’heure été lancé. Les principes d’indépendance, et l’instauration d’une charte éthique, bientôt rendue obligatoire par la loi Bloche, faisaient également partie des indications du directeur de la chaîne auprès des Sages.

Certains Sages s’étaient ouvertement exprimés se sentant balladés par Serge Nedjar pendant son audition. Le CSA qui par ailleurs devrait longuement interroger la direction sur le projet Cnews, serpent de mer tant de fois promis, mais jamais apparu, dont on finit par se demander s’il n’était pas un argument visant uniquement à affaiblir et dissoudre une chaîne qui n’est désormais plus que l’ombre d’elle même et n’est pas même en mesure d’assurer un 12-14, exemple du jour, avec des reportages datés d’août 2016 à Cannes. Cela friserait presque l’humiliation pour une chaîne dont la thématique ne peut privilégier que l’instantané, et le recours au direct.

Pas sur finalement que certains « mammouths » du PAF, Jean-Pierre Elkabbach, Patrick Poivre d’Arvor, ou les frères Bogdanoff s’embarquent dans cette galère.

Vos commentaires sur le forum