Mediawan va racheter AB Group

Ce qui était une simple hypothèse évoquée il y a quelques mois dans Mediactus est désormais officiel, Mediawan, le fonds créé par Matthieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre-Antoine Capton, va racheter le groupe de télévision français AB pour 270 millions d’euros, afin de construire un leader européen des contenus, a annoncé Mediawan lundi, le rachat devant être approuvé en Assemblée générale le 13 mars prochain.

Les ambitions de Mediawan sont claires, faire d’AB une plateforme de départ permettant de créer le premier groupe indépendant de contenus en Europe. Le groupe AB servira donc d’agrégateur de contenus divers, sachant que Mediawan va réaliser un certain nombre d’acquisitions d’ici quelques mois, pour un montant supérieur à 1 milliard d’euros.

Après Vivendi, et SFR, Free (enfin Mediawan, à ne pas confondre) se lance donc dans la convergence de l’édition de contenus, chaînes, replay, production et la distribution par de multiples supports, dont la fibre, l’adsl et le satellite seront désormais les axes principaux.

AB Group emploie 370 personnes et dispose de 19 chaînes payantes, dont RTL9 destinée au marché français mais qui émet encore depuis le Luxembourg, AB3, chaîne belge, et l’ensemble des chaînes thématiques du groupe (AB Moteurs, Chasse & Pêche, Trek, Science et Vie, Toute l’Histoire, AB1, Action, Golf Channel…), ainsi qu’un catalogue de 12.000 heures, qui devrait donc être largement actualisé et densifié. AB Group c’est en 2016 un chiffre d’affaires de 158 millions d’euros pour un résultat d’exploitation (Ebitda) de 36 millions.  C’est bien là le paradoxe d’un groupe décrié et moqué par beaucoup qui s’avère au final particulièrement rentable, et dont la qualité de production est désormais bien loin des sitcoms des années 80. Ainsi « Zone Blanche », produite par sa filiale Ego Production, a été sélectionnée au festival de Berlin, preuve que AB a une capacité de production haut de gamme.

Son fondateur Claude Berda aurait visiblement pu choisir une offre plus attractive financièrement, mais il a fait le choix de la poursuite de l’activité par le biais de partenaires qui veulent optimiser et pérenniser AB Group. Xavier Niel précise que Mediawan est actuellement en négociations avec cinq autres acteurs en Europe pour consolider cette plateforme.

Désormais AB Group et BIS Télévision ne seront plus considérés comme des offres « low cost » mais le tremplin vers une offre à segments multiples, internet, téléphonie fixe et mobile, télévision, replay, SVOD, multi écrans et il semble facile de prévoir désormais la concurrence acharnée à venir entre SFR, FREE et Vivendi dont le rapprochement avec Orange semble à terme inéluctable.  Mais à propos que devient Bouygues dans ce rapport de force ?

Ceci conduit à quelques interrogations:
– la marque AB va-t-elle disparaître au profit de celle de Mediawan ou d’une offre globale de type « FREESAT » ?
– Bis Télévision sera-t-il toujours commercialisé hors frontières ou ramené à la métropole uniquement ?
– Bis Télévision va-t-il se positionner sur un seul satellite ou se maintenir sur 2 positions (+ Astra pour Canal et Télésat) ?
– Les chaînes CINE FX et Polar vont-elles survivre comme c’est le cas à ce jour, ou disparaître avant reprise. Leur existence pourrait garantir une offre cinéma à nouveau attractive si Mediawan le souhaite ?

Ironiquement, cette petite photo légèrement anachronique dans laquelle on remarque la présence de XXL, TMC ou ESCALES pour promouvoir AB Group, ou Bis Télévision, (quand on sait que les 2 premières n’appartiennent plus au groupe depuis des années et qu’Escales a laissé place à Trek depuis bientôt 2 ans). Photo néanmoins reprise dans la presse nationale pour présenter le groupe….. C’est surement pour mettre l’accent sur l’image en bas à gauche, d’un acte « nature et découvertes »…

AB

Vos commentaires sur le forum.