DailyMotion, 43% de baisse en 18 mois

Vivendi l’a promis. Dailymotion prendra un nouveau départ en avril, avec un nouveau site et une application, doublé d’un virage éditorial. Vivendi souhaite en effet éditorialiser la plate-forme, avec un résumé quotidien des vidéos à ne pas manquer dans quatre domaines : la musique, l’information, le sport et le divertissement.

En revanche, il ne s’agit pas de faire de Dailymotion un éditeur, ce qui priverait la plate-forme de son statut d’hébergeur, qui lui permet de ne pas être tenu responsable des contenus mis en ligne par les internautes sur son site. Petite subtilité juridique non dénuée de conséquences envers celui qui dépose des contenus. Ironiquement, Il faudrait d’ailleurs que Vivendi s’en prenne à celui qui a déposé des vidéos de Pianitsa, chaîne russe de grand intérêt (dont le piratage d’émissions de télé-réalité interpelle au plus haut sommet de l’état) afin d’éviter son blocage en Russie.

Pour se démarquer, Dailymotion vise un public plus âgé, de 25 à 49 ans. Pas question de mettre en avant des chroniqueuses beauté comme EnjoyPhoenix ou les humoristes à la Cyprien, mais de favoriser les contenus « premium » en attirant les éditeurs. Une gageure quand, en face, YouTube est très généreux à leur égard : Universal, la filiale musique de Vivendi, toucherait, pour mettre en ligne ses clips, 150 millions de dollars par an du site américain, selon les estimations. Dailymotion, qui ne dispose pas des mêmes moyens, ne souhaite pas offrir des minimums garantis, et préfère le partage de revenus. Pour convaincre ses partenaires, l’hébergeur promet de communiquer sur le trafic des internautes.

Mais Dailymotion souhaite aussi capitaliser sur les contenus créés dans les autres entités du groupe, comme Canal+, CNews ou C8,

Suffisant pour inverser la vapeur ? A l’international, le groupe compte 300 millions de fidèles. Mais, en France, l’audience de Dailymotion a dégringolé en dix-huit mois de 43 %, tombant à 5,2 millions de visiteurs uniques.

Pas sur que YouTube ait le moindre frémissement d’angoisse;

Vos commentaires sur le forum