LCP et PUBLIC SÉNAT vont fusionner

Elles sont aujourd’hui 2 mais c’est désormais acquis, LCP-AN et Public Sénat, qui se partagent le canal 13 de la TNT, vont lentement fusionner d’ici fin 2018 . Telle est la volonté des présidents des deux institutions parlementaires, François de Rugy et Gérard Larcher, qui entendent mettre fin à l’une des incongruités du paysage audiovisuel français et à une exception dans le monde.

Créées respectivement en 1999 et 2000, installées sur le canal 13 de la TNT, qu’elles se partagent à parts égales, ces deux chaînes cousines apparaissent comme des doublons aux yeux d’un grand nombre de parlementaires des deux chambres et tout autant pour une majorité de téléspectateurs qui parviennent difficilement à dissocier les 2 chaînes.

Les similitudes sont nombreuses entre les 2 chaînes, même budget, même masse salariale, audiences partagées. Dans les faits:
– Public Sénat, c’est 18,18 millions d’euros de budget pour 2018, 73 permanents et une audience moyenne de 0,4%
– LCP/AN, c’est 16,6 millions d’euros de budget, 70 salariés et son audience entre 0,3% et 0,4% de part de marché.

Le processus va se dérouler en 3 étapes :
– Mise en place de synergies ­visant à réduire les coûts et à harmoniser les programmes des deux ­antennes.
– Installation d’une ­mission de réflexion pour un site commun, quels moyens affectés enfin quel projet éditorial ?
– Enfin, nomination à l’été 2018 d’un(e) dirigeant(e) des deux entités réunies.

Le calendrier est favorable. Nommés respectivement en mai et juin 2015, Marie-Ève Malouines et Emmanuel Kessler voient leur mandat expirer au printemps : l’occasion rêvée pour les présidents des deux Chambres de mettre en œuvre ce chantier rapidement et de fondre leurs deux antennes, ce que Claude Bartolone proposait déjà quand il occupait le perchoir du Palais-Bourbon.

Le canal 13 de la TNT aura donc changé de formule d’ici 1 an au plus ! Soulignons par delà les audiences, le caractère utile et souvent intéressant des contenus proposés par les 2 chaînes et on peut espérer le maintien d’émissions intéressantes, qui comme Arte, donnent une alternative aux nombreuses chaînes commerciales indigentes.

Vos commentaires sur le forum