M6 accord conclu avec tous les distributeurs sauf…

Sauf Free qui n’a pas encore donné suite à la demande de rémunération à la hausse des chaînes et services du groupe M6.

En tout cas, à ce stade le groupe est en accord avec Orange, Bouygues Telecom, Canal+ et SFR. L’accord ne semble pas concerner cependant Fransat, qui n’a nulle obligation de reprise des chaînes payantes M6, pas plus BIS Télévision, qui rappelons le est désormais la propriété de Mediawan, donc indirectement de Free, par la participation de Xavier Niel.

Nicolas de Tavernost peut donc se réjouir pour l’avenir du groupe M6, les principaux opérateurs de télécommunication et de télévision payante, ayant finalement accepté de rémunérer ses chaînes et services. Cet accord permet donc de sécuriser l’avenir des chaînes payantes, parmi lesquelles Paris Première, Teva ou M6 Music, tout en augmentant la rémunération des chaînes gratuites, M6, W9, 6TER et M6 Boutique. Selon les Echos, l’accord porterait sur un paiement d’environ 20 millions d’euros d’Orange à M6, les autres accords étant sur le même seuil.

Et les téléspectateurs dans tout ça ? Et bien les abonnés des opérateurs ou de Canal+ auront accès à davantage de programmes délinéarisés (replay, avant-premières), à de nouvelles fonctionnalités (téléchargement hors connexion, etc.), ainsi que, dans certains cas, des services ajoutés sur Internet. Par exemple, des contenus produits par Golden Moustache. M6 va aussi lancer avec les différents groupes des tests en publicité dite « adressée », par exemple géolocalisée.

Ne manque donc plus que Free, qui pourrait finalement se passer d’un tel accord, sachant que les offres Canal figurent donc dans le bouquet de base, et intègrent à ce titre M6 et ses déclinaisons. Nicolas de Tavernost est persuadé d’un accord avec Free, mais si l’opérateur peut éviter le paiement de 100 millions d’euros sur 5 ans, disposant d’une alternative qui n’impacte en rien le téléspectateur, pourquoi donc s’en priver !

M6 a donc le sourire, quand TF1, initiateur d’une telle demande auprès des distributeurs, n’a pour l’heure signé qu’avec SFR. Un accord serait cependant en bonne voie avec Bouygues Telecom, mais le contraire eut été étonnant, disposant du même actionnaire.

Vos commentaires sur le forum