Free fait une ultime proposition à TF1

Et là l’approche est clair du côté de Free, soit l’offre est acceptée, soit Free coupe les chaînes TF1 à la fin de cette semaine ! Pas d’attente au 1er avril. Le consensus devient complet entre Canal+, Free et Orange et finalement Free pourrait donc anticiper sa décision avant même qu’Orange ne coupe le signal des chaînes de la Une.

Free a donc envoyé ce matin une dernière offre de rémunération au groupe TF1 pour diffuser ses programmes. Faute de signer sous trois jours, l’opérateur arrêtera de diffuser les chaînes de Martin Bouygues.

Comme quoi la diffusion d’un message anticipant la fin de la diffusion des chaînes de la Une, peut porter ses fruits. Hier soir, les abonnés de Free ont pu apercevoir sur leurs écrans le bandeau ci-dessous.

Le placard est resté à l’écran une vingtaine de minutes avant de disparaître, sans être suivi de la moindre coupure. Comme un message subliminal adressé à Martin Bouygues, parfaitement reçu par TF 1 qui a repris les discussions le soir même. Et ce mardi matin, Free a adressé une nouvelle offre de rémunération au groupe télévisuel. Mais la décision est ferme et définitive au sommet, en clair Xavier Niel a donné 3 jour pour signer, ou les chaînes seront interrompues. Visiblement juste avant le concert des Enfoirés, si on réfléchit bien !

La chronologie de l’affaire et les montants demandés sont d’ailleurs intéressants à noter. En effet, Il y a un peu plus d’un an, la direction de Free a reçu un courrier de TF 1 annonçant sans plus de détails son intention de se faire mieux rémunérer pour la diffusion de ses programmes. A la rentrée 2017, TF 1 dévoile ses prétentions : autour de 7 M€ pour pouvoir diffuser ses programmes auprès des 6 millions d’abonnés à l’IPTV de Free (la TV via Internet et la Freebox), à condition de signer rapidement. À l’époque, TF 1 renégocie aussi son contrat avec Bouygues Télécom, SFR, Orange et Canal +. Puis SFR-Altice  signe pour quelque 14 M€ par an pour que ses 4 millions d’abonnés à l’IPTV, soit 3,50 € par abonné. TF 1 revient avec une nouvelle offre, exigeant cette fois la même chose, soit 21 M€ par an pour Free.

Mais l’information qui change tout, c’est l’accord la semaine dernière entre Bouygues Télécom et SFR afin de diffuser les programmes de SFR-Altice, dont SFR Sport, Altice studio… Les opérateurs comprennent alors que SFR ne paiera pas les 14 millions évoqués plus tôt.

 

Au siège de TF1, il semblerait qu’un véritable vent de panique règne au sein du groupe de Martin Bouygues. L’orgueil de la Une l’empêche visiblement de faire machine arrière, ceci revenant à renier la qualité de son produit et de ses chaînes et services associés, mais surtout abandonner un modèle et une donne économique sur laquelle la Une avait visiblement misé avec certitude.

Le problème est vraiment plus grave qu’il n’y parait, car on pourrait penser que la situation revienne à la normale, donc à la situation passée, mais rien n’est moins sur, par la perte de recettes publicitaires, par l’ambiance de défiance des Telcos vis à vis de Bouygues et par la démonstration que si un FAI peut désormais se passer de l’offre de la première chaîne historique française, aucune chaîne n’est désormais à l’abri d’un coup de semonce en cas de demandes disproportionnées ou sans fondement.

Ultime détail à ne pas négliger, Stéphane Richard s’est dit prêt à couper dans les colonnes du Figaro ce lundi le signal des chaînes TF1.

Vos commentaires sur le forum