Free, Canal+ vs TF1, pas d’accord !

C’est étonnant comme un sujet brulant d’actualité peut s’éteindre en quelques heures et laisser supposer que l’affaire est réglée. C’est précisément ce que l’on pourrait penser des accords de reprise de TF1, sauf qu’il n’en est rien, mais le rythme de l’actualité ne laisse guère de place aux hypothèses médiatiques.

Cependant, les discussions continuent entre TF1 et Free sur les conditions de la diffusion des chaînes du groupe de télévision, alors que le contrat liant les 2 entreprises est arrivé à expiration le 31 mars.

TF1 (comme M6) demande désormais aux opérateurs télécoms et à Canal+ une rémunération pour la diffusion, via leur box respectives, de ses chaînes ainsi que pour les services dits « à valeur ajoutée ».

Bouygues Telecom et SFR ont été les premiers à accepter de signer les nouveaux contrats proposés par TF1. Orange a suivi début mars, après que Canal + ait stoppé pendant quelques jours la diffusion de TF1. Le CSA lui avait toutefois imposé de rétablir le signal vers ses clients TNTSat, qui ne peuvent recevoir les chaînes TNT que via l’offre satellite de Canal+. Canal+ avait alors rétabli le signal des chaînes de TF1 pour la quasi totalité de ses clients.

Si Free n’a jamais fermé la porte au fait de rémunérer les services à valeur ajoutée, tels que le « replay » ou le « start over », il refuse, comme Canal+, de payer pour la diffusion de chaînes normalement gratuites via la TNT.

Selon des informations non confirmées officiellement par Orange et TF1, l’opérateur historique avait finalement accepté de payer aux alentours de 13 millions d’euros pour la diffusion des chaînes de la filiale de Bouygues et l’usage des services à valeur ajoutée via sa Livebox. Bien loin des prétentions affirmées par TF1 qui exigeait alors 80 millions d’euros….

Il y a au total en France près de 30 millions de foyers qui reçoivent la télévision via une box ADSL, câble ou fibre optique: 13,2 millions équipés par Orange, 6,5 millions par Free, 5,9 millions par SFR, 3,4 millions par Bouygues Telecom, auxquels s’ajoutent près de 5 millions d’abonnés directs aux diverses offres Canal+.

S’il ne fait aucun doute que Free et Canal+ ne pourront interrompre la diffusion des chaînes TF1 durablement, il n’en demeure pas moins que les FAIs par la défection d’Orange ont perdu là une belle opportunité de faire plier le leader historique et le contraindre à respecter le principe d’une gratuité officielle et définitive de chaînes accessibles par la TNT …. gratuite du moins.

Vos commentaires sur le forum