Groland perd son « inmmourable » Président


Et nous téléspectateurs perdons Christophe Salengro !  Le comédien qui incarnait le président de « Groland », l’émission culte de Canal Plus, est mort vendredi à l’âge de 64 ans. D’autant plus triste que l’émission va fêter dans quelques jours ses 25 ans !

La « Présipauté de Groland » a perdu son « phare », dixit Jules-Edouard Moustic, une autre figure emblématique de l’émission de Canal Plus. Christophe Salengro s’est éteint vendredi matin, des suites d’un accident cérébral survenu il y a deux ans.

Reconnaissable à sa silhouette longiligne de près de 2 mètres, et ses oreilles décollées, Christophe avait joué dans de nombreuses comédies au cinéma dont « Radio Corbeau » d’Yves Boisset, « Crédit pour tous » de Jean-Pierre Mocky.

L’acteur était hospitalisé depuis deux ans et son état de santé s’était stabilisé, selon Christian Bordes alias Jules-Edouard Moustic, l’un des créateurs de « Groland ».

Architecte d’intérieur de formation, son truc c’était de faire du spectacle. Dans les années 80, il acceptait ainsi des cachets pour la publicité. Qui donc aurait oublié la pub pour Gerflor, qu’il détestait visiblement car sa diffusion correspondait à la période où Philippe Decouflé venait de l’engager pour intégrer ses chorégraphies. La base de la déconne en quelques secondes:

Malgré la maladie et l’hospitalisation Christophe Salengro continuait d’apparaître chaque samedi dans « Groland », « nous avions tourné tellement d’images avec lui que nous en intégrons toujours », a expliqué Moustic. Canal+ lui dédiera la soirée spéciale pour les 25 ans de « Groland » le 14 avril prochain, un hommage particulier lui sera rendu en ouverture dans un « Zapoï » spécial.

Il aurait surement détesté un hommage solennel, alors quoi de mieux qu’un retour sur quelques extraits irrévérencieux de l’émission ! A plus Monsieur Salengro…

Vos commentaires sympas sur le forum