Les contraintes de LCI assouplies

LCI, présente depuis 2 ans sur la TNT gratuite, va profiter de la levée d’interdictions de couplage publicitaire et de promotion croisée. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel va lever en 2 temps les engagements en matière de concurrence pris par le groupe TF1. Ainsi les offres publicitaires couplées seront désormais autorisées. Par ailleurs, le CSA permettra la promotion croisée de LCI sur TF1, seulement à partir de septembre, le temps que la Coupe du monde (dont TF1 détient les droits), au début de l’été soit achevée, car cela permettrait à LCI de bénéficier d’un report d’audience potentiellement important vis-à-vis de ses concurrentes, notamment L’Equipe TV qui pourrait en faire les frais.

Ces deux restrictions avaient été proposées par l’Autorité de la concurrence, peu avant le passage en gratuit de la chaîne d’information. TF1 a demandé en janvier la levée de ces engagements, pris pendant une durée de deux ans, qui devaient donc théoriquement prendre fin ce printemps.

Ce qui peut sembler anodin sur le papier, est en réalité une mesure très avantageux car elle aura un effet double à savoir doper d’une part les audiences mais également les recettes publicitaires multipliées par 3,5 en 2017, soit près de 15 millions d’euros net, même si LCI gagne 7 fois moins que BFM TV.

Mais faire de la promotion croisée est également un vrai atout, qui va clairement doper l’audience de LCI. Une mesure logique quand on sait que depuis le début de France info, la chaîne d’information publique, bénéficie de sa publicité sur les chaînes publiques.

En 2 ans, depuis son lancement sur la TNT, LCI a fait un beau parcours, et se situe en mars, à 0,6 %, à égalité avec CNews, devant franceinfo à 0,3 %, mais loin derrière BFMTV à 2,4 %. A ses débuts,  LCI prévoyait d’atteindre le cap symbolique de 1 % d’audience fin 2018-2019 et l’équilibre financier l’an prochain. Un objectif aisément accessible avec la levée des interdictions évoquées.

Vos commentaires sur le forum