Rachat de Gulli, le plein de candidats !

La revente de Gulli ne fait plus aucun doute et la chaîne semble attirer de nombreux prétendants trop heureux de pouvoir récupérer un canal supplémentaire de la TNT !

Gulli affiche un bénéfice opérationnel d’environ 10 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 50 millions. C’est ainsi l’un des 3 canaux de la télévision numérique terrestre (TNT) lancés en 2005 à être bénéficiaires, avec BFM TV (groupe Altice-SFR) et 6ter (M6). Le Conseil supérieur de l’audiovisuel le notait dans un rapport publié en décembre dernier.

La chaîne réalise une part d’audience de 1,6 %, avec même des pointes au-dessus des 3 % pendant les vacances scolaires, et serait valorisée entre 150 et 200 millions d’euros. Une belle pépite, donc, qui ne valait que 75 millions en 2014, lorsque France Télévisions avait vendu à Lagardère ses 34 % du capital avant de transformer France 4 en chaîne jeunesse.

Arnaud Lagardère n’a pas caché son souhait de céder Gulli. En effet, il ne souhaite plus investir dans la création ou les achats de programmes de la chaîne pour enfants. D’autant qu’elle intéresse de nombreux candidats.

Il y a SFR, acteur majeur de la TNT avec BFM TV, RMC Découverte et Numéro 23, Vivendi-Canal+, contrôlé par Vincent Bolloré, et Mediawan, le fonds du trio Niel-Pigasse-Capton qui est dédié à l’audiovisuel et possède le studio d’animation On Kids & Family, producteur du Petit Prince. On évoque aussi les noms de TF1, M6…, bref, de toutes les sociétés à même de développer Gulli au sein d’un groupe plus puissant. La chaîne pourrait être reprise avec les 16 autres du pôle télévision de Lagardère, telles que Canal J, TiJi, aussi sur le segment jeunesse, ou encore la musicale MCM.

En revanche, Mezzo, consacrée surtout à la musique classique et dont France Télévisions est encore actionnaire, pourrait faire l’objet d’une cession séparée. Payante, la chaîne peut bien combiner, par exemple, avec Radio Classique, détenue par Bernard Arnault (propriétaire des Échos et du Parisien).

En réalité, l’acheteur de Gulli va se payer au total 16 chaînes et l’on comprend mieux les convoitises que suscite un tel rachat.

Vos commentaires sur le forum