Mais qui est donc Mediapro ?

À l’annonce des résultats de l’appel à candidatures pour les droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024, les dirigeants de la LFP ont fait sensation en dévoilant, d’une part, que le montant des droits TV avait dépassé pour la première fois la barre du milliard d’euros, et que le grand gagnant de ce petit jeu était le groupe espagnol Mediapro.

Un invité surprise méconnu du grand public dans l’Hexagone et qui a donc mis KO le diffuseur de la L1 depuis 1984, Canal+.
Canal+ avait su jusqu’à présent, résister à TPS, puis Orange, enfin beIN Sports et l’on pensait à tort que l’estocade aurait pu être portée par SFR Sport ! Le coup de grace vient donc d’Espagne !

Mais qui est au juste Mediapro ? Face à toutes ces interrogations, la LFP, dans son communiqué récapitulatif de la répartition des droits TV de la Ligue 1, a donné plusieurs détails sur ce groupe ibère basé à Barcelone, créé par Jaume Roures et présent à la télévision de l’autre côté des Pyrénées via les chaînes La Sexta et Gol :

Mediapro est un groupe média espagnol, leader mondial de l’audiovisuel, qui propose de créer une chaîne 100% sport dédiée au football français (pure player du football). Nous nous réjouissons de l’entrée de ce nouvel acteur pour diffuser notre championnat. Ils apporteront tout leur savoir-faire acquis sur le marché international.

Actionnariat : Mediapro est contrôlé par un fonds privé chinois Hontai Capital (53,5%) et WPP, groupe publicitaire anglais (22,5%)

Nombre de salariés : plus 6000 personnes dans le monde entier.

Activités variées : production de contenus, production et post-production, édition et distribution de droits sportifs, services de conseil (technologie, marketing etc.).

Contenus sportifs variés : football (la Liga, Champions League etc.), basketball (Euroleague), Formule 1.

Cette présentation fournie par la LFP en impose, mais il faut rappeler que le groupe espagnol a récemment subi une déconvenue notable. En février dernier, Mediapro avait battu Sky Italia dans la lutte des droits TV de la Serie A pour la période 2018-2021 en offrant 1,05 milliard d’euros. Une victoire qui n’a duré que 3 mois. Suspendue le mois dernier à la demande de Sky Italie, l’offre de Mediapro a tout simplement été annulée par la ligue italienne hier.

En France, Mediapro ne dispose d’aucune chaîne de télévision mais réfléchirait à créer un média afin de jouir des lots acquis.

Ultime détail moins connu, Mediapro a participé à la naissance de France Info, notamment responsable du design et de la mise en œuvre de la rédaction intégrée et du plateau de la chaîne d’information 24h/24 FranceInfo de France Télévisions à Paris, avec laquelle le groupe travaille à ce jour sur d’autres projets.

Vos commentaires sur le forum