Mediapro malgré les garanties perd le Calcio

Quelques jours après avoir obtenu les droits télévisuels nationaux de la période 2020-2024 de la Ligue 1 en France, contre un montant record de 1,153 milliard d’euros par an, le groupe audiovisuel espagnol a parallèlement perdu ceux de la Serie A en Italie pour 2018-2021, ce mardi 5 juin.

La Ligue italienne, qui a rejeté les garanties financières de 1,6 milliard d’euros apportées par Mediapro, va donc entamer des négociations privées dans les trois prochains jours, avec une décision attendue pour le 13 juin.

En février, Mediapro avait obtenu les droits de la Serie A de 2018 à 2021 grâce à une offre de 1,05 milliard d’euros par saison. Mais son projet de revente des droits avait été retoqué le 9 mai par un tribunal de Milan, saisi par Sky, l’un des diffuseurs actuels du football en Italie. La Ligue italienne de football avait annulé fin mai le contrat, à la suite d’un refus de Mediapro d’avancer la garantie bancaire, plongeant les téléspectateurs dans l’incertitude. Jusqu’à mardi et la rupture totale des négociations.

Jusqu’à la fin de la saison dernière, les groupes Sky et Mediaset se partageaient les droits télé nationaux de la Serie A, qui s’élevaient à 945 millions d’euros par an pour la période 2015-2018. Le groupe Mediapro, détenu depuis peu par un fonds chinois, est l’acteur fort du football espagnol, avec sa propre chaîne consacrée au championnat. ll est aussi producteur exécutif de Real Madrid TV ou de Barça TV, les chaînes des deux clubs les plus prestigieux du monde. Mediapro est aussi le partenaire avec lequel le qatari BeIN Sports s’est lancé en Espagne en 2015. Le groupe revendique 6 000 salariés dans le monde.

Vos commentaires sur le forum