Le modèle Canal+ semble vraiment en danger !


Canal+ a manqué son virage numérique et risque, à terme, d’être évincée par Netflix et Amazon. Le PAF semble ressembler à la théorie de l’évolution des espèces, les groupes qui n’évoluent pas pour s’adapter sont voués à disparaître. Canal +. Le géant français, lancé en 1984 fut un précurseur dans de nombreux domaines télévisuels et s’est toujours différencié en proposant des programmes que l’on ne retrouvait nulle part ailleurs: Les Guignols de l’info, les Deschiens, Groland, Garcia-De Caunes,  le Burger Quiz ou encore le Petit Journal, les contributions et les influences de la chaîne cryptée à la pop culture française sont légion. Et Canal+ fut la référence des adeptes du ballon rond, en devenant le principal diffuseur du championnat national.

L’esprit Canal c’était «du porno, du cinéma, de l’humour et du foot». Ces 4 piliers ont été ébranlés par des nouveaux acteurs du numérique présents sur Internet . Le premier par des plates-formes numériques gratuites, le deuxième par des plates-formes de SVOD comme Netflix, le troisième par des plates-formes comme Youtube et le quatrième par un nouvel entrant,  Mediapro, groupe espagnol à capitalisation chinoise, totalement inconnu en France qui a acquis le mois dernier les droits de la Ligue 1. Il aura donc fallu moins de 5 ans pour que Canal + se fasse doubler par des concurrents digitaux sur tous ses fronts historiques, ne parvenant ni à réinventer son modèle financier, ni à proposer du neuf à ses clients.

Dernier signe d’effondrement, l’annonce de la fin de CanalPlay, par le président lui-même, qui avait perdu près de 75 % de ses abonnés en près de 2 ans, au profit de Netflix. Car l’heure n’est plus au prime time où toute la famille se réunit pour partager un programme, mais aux contenus à la demande, et le rejet massif du format linéaire en se tournant vers des nouveaux acteurs comme Netflix ou Amazon.

Les acteurs traditionnels, s’ils ne prennent pas la concurrence du numérique au sérieux et ne se réinventent pas finiront par plier devant l’émergence d’une nouvelle offre personnalisée, à la demande et à bas coût.

Vos commentaires sur le forum