Sky déjà présent en France

En cette fin d’année 2016, les opérateurs poursuivent leurs rapprochements, fusions, acquisitions et fourbissent déjà leurs armes pour l’année 2017. L’année 2016 a marqué la tendance vers l’OTT, Molotov TV, BeIn Connect, OCS, SFR Sport, 6play pour Teva et Paris Première.  2016 c’est également l’année de la montée en puissance de SFR dans l’édition de chaînes et son évidente volonté de concurrencer Canal sur ses contenus et modes de diffusion et l’apparition programmée d’un bouquet satellite au cours du premier semestre prochain.  Et ce mois de décembre marque enfin l’annonce d’une prise de contrôle totale de Sky par la famille Murdoch et sa filiale 21st Century Fox. A ce stade, vous vous interrogez en vous demandant quel est le point commun à l’ensemble de ces informations ?  Il n’y en a qu’un: SKY Television.  Pourquoi ?

Reprenons pas à pas:
– Depuis que Molotov TV s’est lancé, le bouquet OTT a procédé à une première levée de fonds de 4 millions d’euros financée par Sky, pour parvenir au final à une levée de fonds de 22 millions d’euros, à laquelle Sky, mais aussi TDF auront donc contribué.
– Sky affirme donc par ce biais une présence qu’on pourrait qualifier de symbolique en France, car il est bien difficile à ce jour de se faire une idée réelle des résultats de Molotov TV tant en abonnements aux offres payantes, qu’en audiences réelles des chaînes en libre accès.
– Mais l’aspect symbolique aurait tendance à évoluer vers une offre généralisée en OTT, qui permet désormais à n’importe quel éditeur de contenu ou diffuseur de s’affranchir du satellite, de l’adsl ou du câble, tout en privilégiant une diffusion multi écrans, de type PC, tablette et mobiles.
– Quand on sait que SFR propose désormais déjà ses chaînes directement en ligne, quand on suppose que la disponibilité des chaînes chez tous les opérateurs est une nécessité, ce qui passe aussi par Molotov TV, dont l’offre est déjà riche de chaînes et options payantes, une convergence des intérêts de SKY et SFR pourrait voir le jour, d’autant que le savoir faire de SKY dans la télévision payante par satellite pourrait s’avérer utile lorsque SFR va proposer son offre dans les tous prochains mois.

Se dirigerait-on vers l’aboutissement d’un Sky France « masqué » ? Beaucoup diront que SFR n’a pas besoin de SKY pour se lancer et c’est vrai ! Mais nombreux aussi étaient ceux qui pensaient que jamais Fransat ne se positionnerait sur le segment des chaînes payantes en options sur carte labellisée.

Cette convergence entre opérateurs et technicité pourrait à terme aboutir à une offre mixte Satellite/OTT unissant différents concepts en une marque unique, forte et dominant l’univers de la télévision payante. Sky France n’est peut être pas aussi incongru qu’il y parait !

Pendant ce temps, Vivendi mise sur Mediaset.

Vos commentaires sur le forum