Les droits de la Ligue 1 sont-ils contestables ?

C’est du moins, ce que pense Jean-Michel Aulas, le patron de l’Olympique Lyonnais, qui considère que l’attribution des droits survenu au bénéfice de Canal+ et BeIN Sport, (sur intervention directe de l’Élysée afin que Canal+ ne soit pas totalement dépouillée des droits de la Ligue 1) est faussée, et nécessite au minimum compensation financière en faveur des clubs, et dans le cas de l’OL au bénéfice des actionnaires, le club étant côté en bourse.

L’argument n’est pas juridiquement infondé, et le patron de l’OL entend bien se substituer à la LFP si celle-ci ne réagissait pas, suite aux propos de François Hollande, l’automne dernier, précisant avoir directement appelé l’Emir du Qatar, afin de protéger Canal+ et inciter BeIN Sports à se montrer moins gourmand. Mais cette allégation est-elle recevable et pourrait-elle conduire à une renégociation des droits de la Ligue 1 ? La LFP n’y serait assurément pas perdante car elle verrait arriver un troisième protagoniste SFR, qui ferait assurément tout pour récupérer une majorité des matchs, ayant pleinement conscience qu’en France, la Ligue 1 quoi qu’on en dise, demeure un vecteur fort d’abonnements.

A voir au cours des prochaines semaines ce que Jean-Michel Aulas ou la LFP feront sur la négociation des droits effectifs depuis la saison 2016-2017.

Source l’Équipe

Vos commentaires sur le forum