SFR Sport frappe très fort

Ce qui n’était qu’hypothèse il y a quelques jours est donc devenu un événement officiel: SFR vient d’obtenir la totalité des droits de la Champion’s League et de la Ligue Europa, pour la période 2018-2021.

C’est un véritable coup de tonnerre sur le marché des droits sportifs, car par cette acquisition SFR Sport se fait évidemment aux dépens de Canal+ et beIN Sports. Ainsi dès septembre 2018, Canal+ perdra son affiche par journée (dont le coût est de 50 millions d’euros par saison) et beIN Sports perd la totalité de la compétition, laquelle lui coûtait 90 millions d’euros/an.

Selon l’Equipe, SFR règlera 370 millions d’euros par saison sur la période 2018-2021 pour la retransmission de la Ligue des champions et de la Ligue Europa. Une véritable explosion des coûts de diffusion, mais un gain précieux pour SFR qui à coup sur par ces compétitions va drainer un grand nombre d’abonnés vers son offre TV, laquelle devrait être commercialisée notamment par satellite, distinctement des offres triple play de SFR. Un très gros coup pour SFR, mais à l’opposé, on peut raisonnablement s’interroger sur la stratégie de BeIN Sports, qui semble ne plus vouloir s’embarquer dans des compétitions coûteuses, qui sont pourtant la base des contenus des chaînes qataris. Les nombreux abonnés sans engagements de beIN Sports n’hésiteront pas si l’offre SFR Sport leur est accessible à se rendre chez la concurrence. Indirectement en juin 2018, la finale de la Champion’s League devrait être diffusée pour la dernière fois par C8, appartenant à vivendi, donc Canal+.

On comprend mieux pourquoi SFR cherche également à changer de nom, car dans la volonté de rendre accessible ses chaînes à l’ensemble des opérateurs, la marque SFR, tout comme ORANGE par le passé devrait disparaitre au profit d’une marque plus générale.

Vos commentaires sur le forum