KODI veut redorer son blason

C’est un fort intéressant article de 01.net qui nous informe donc de la volonté des fondateurs de XBMC, devenu Kodi de rendre l’usage de ce media center propre et donc parfaitement légal.

En effet, rares sont les utilisateurs qui connaissent réellement KODI, quand à ceux qui l’exploitent, c’est le plus souvent dans le cadre d’utilisations pirates ou dans le cadre de création d’extensions visant à  streamer des films et séries de manière illégale.

Si KODI demeurait encore confidentiel il y a moins d’un an, l’utilisation du logiciel a totalement explosé, au point que la XBMC Foundation, l’équipe de développement du logiciel veut maintenant développer l’offre légale de sa plateforme. Il faut dire que les attaques et menaces des ayant-droits commencent à assombrir l’avenir de ce media center de qualité.

A dire vrai, l’un des soucis résulte d’extensions permettant au choix d’accéder aux chaînes, films, séries, le plus souvent sans contraintes de géolocalisation ou de coûts et cela pose clairement la question du maintien des « addons », bien que Kodi n’entende pas à ce jour procéder à un blocage des extensions incriminées.

Mais la XBMC Foundation veut en revanche s’attaquer aux Box intégrant Android TV qui permettent d’accéder à des bouquets de chaînes, des catalogues de films et séries en échange d’un abonnement le plus souvent illégal. Il n’est pas rare ainsi de trouver des bouquets reprenant les chaînes Canalsat, beIN Sports et de nombreux bouquets étrangers, Sky étant privilégié dans ce domaine.

Kodi voudrait donc s’attaquer à ce problème par la mise en place d’offres légales performantes. Ainsi la XBMC Foundation est prête à mettre en place un système de gestion des droits numérique (DRM). Cela permettrait de distribuer des contenus dans un environnement sécurisé et rassurant pour les ayant droits.

Kodi va donc à la fois maintenir un outil open source et de l’autre garantir la gestion des droits et protections associées. On peut aisément comprendre que Kodi, dont les qualités sont indéniables et souvent bien supérieures aux solutions intégrées en box officielles, devienne un outil reconnu et garant du respect de la légalité des usages qui en sont faits, il ne faudrait cependant pas que certaines offres ou bouquets naissants patissent de mesures qui pourraient alors leur porter préjudice dès lors qu’elles respectent les règles inhérentes aux droits audiovisuels relatifs au must carry en droit français et international.

Utisateur quotidien de Kodi sur PC et box android dédiée, dans le cadre du test d’un bouquet francophone depuis l’automne dernier à l’attention des français de l’étranger, il convient de préciser combien Kodi est performant et indispensable pour mettre à disposition un ensemble de chaînes 100% gratuites et légales aux français qui ne pourraient en disposer autrement, sauf à prévoir l’accès par site internet individuel concerné, ce qui s’avère particulièrement fastidieux par ce biais. Souhaitons que Kodi, enfin XBMC Foundation sache donc faire le tri entre pirates et concepts se fondant sur les textes de lois et décrets subséquents.

Vos commentaires sur le forum