NETFLIX surendetté

On évoque bien souvent Netflix, sa progression internationale exponantielle, les ambitions de son fondateur Reed Hastings, mais ce que beaucoup ignorent, c’est qu’en 20 ans, la plateforme vidéo américaine a accumulé plus de 20 milliards de dollars de dette.

Netflix inquiète les médias classiques en révolutionnant la distribution de contenus, passant de la location de DVD au streaming par abonnement. A ce jour Netflix cumule plus de 100 millions d’abonnés dans près de 200 pays, soit quatre fois plus qu’il y a cinq ans. Parallèlement, la firme est obligée de séduire, et produit à ce titre de nombreux contenus originaux, séries, cinéma, jeux également. En 2017, Netflix compte ainsi investir pas moins de 6 milliards de dollars dans ses productions maison.

Mais tout cela n’est visiblement pas sans risques, puisque la stratégie mondialiste du groupe est financée par un endettement qui atteint désormais des niveaux élevés, soit donc 20 milliards de dollars, à savoir 15 milliards de dollars par des obligations et pour 5 milliards par de la dette à long terme. Même si les investisseurs maintiennent leur confiance et soutiennent l’expansion de Netflix, certains professionnels du secteur commencent à s’interroger sur le principe d’une bulle Netflix qui pourrait éclater à terme.

Toutefois les taux d’abonnements et la croissance liée ne peuvent que donner raison aux ambitions évidentes de l’entreprise, qui à l’image d’Altice, construit son expansion par de la dette.

Vos commentaires sur le forum