Le Mag Canal présente POLAR+

Le départ le 25 septembre de 13e Rue marquera donc l’arrivée dès le lendemain de sa remplaçante Polar+, dont il semble évident qu’elle n’a rien à voir avec Polar, version AB, et qu’elle n’est donc pas le fruit d’un travail commun. Pour le reste c’est Jean-Marc Juramie, le directeur du contenu de Canal qui répond aux questions de la rédaction du Mag et présente dans le détail les contours et contenus de Polar+:

Comment est née cette nouvelle chaîne ? 

Jean-Marc Juramie : Le 25 septembre au soir, les abonnés de l’ex-CANALSAT vont perdre une chaîne de séries appréciée : 13ème Rue. Nous voulions donc apporter une nouvelle offre puissante et de qualité à nos abonnés friands de suspense et d’intrigues policières sur nos bouquets. C’est ainsi qu’est née POLAR+, première chaîne de télévision française dédiée à la diffusion de fictions policières, appartenant au groupe Canal+. POLAR+, c’est la chaîne de la culture polar, intense et captivante, qui surprend ses amateurs, même les plus aguerris ; la chaîne qui déniche, sélectionne et rassemble tous les types de polars, pour découvrir ou redécouvrir tous les codes du genre et ses personnages – de l’agent norvégien à l’inspecteur new-yorkais, du serial killer de Miami à la mafieuse corse en passant par le condé parisien.
 
Quels types de programmes les abonnés y trouveront-ils ? 
Les meilleurs polars seront sur POLAR+, notamment les séries appréciées des abonnés : Maigret, Diane Femme Flic, Falco, NYPD Blues et Person of Interest… Nous ferons aussi la part belle aux nouvelles écritures de la série policière, à découvrir en exclusivité en soirée. Côté cinéma, les abonnés pourront puiser sur la chaîne toute la diversité du polar, des classiques au renouveau du genre. Et parce que le réel dépasse parfois la fiction, des documentaires, en partenariat avec notre chaîne cousine Planète+ Crime Investigation, compléteront l’offre.
La grille proposera-t-elle différents repères chaque jour ? 
Oui, nous proposerons des rendez-vous récurrents et variés. En journée, les abonnés retrouveront les classiques français, européens et américains de la série policière. Le dimanche et le lundi soir, ils pourront voir et revoir des feuilletons policiers récents. Et, bien sûr, les séries identitaires de Ý auront leur place : des Créations Originales cultes comme Mafiosa aux grands classiques Showtime comme Dexter. Le mardi soir, retour à la réalité avec un rendez-vous documentaire pour voir le crime « en vrai ». Le jeudi soir, place aux films noirs, avec deux œuvres sélectionnées spécialement, comme Basic Instinct ou Les Infiltrés. Le samedi seront proposées des collections de téléfilms, où les romans de Mary Higgins Clark et Lynda La Plante prendront vie.
POLAR+ proposera-t-elle des productions inédites ?
Nous lançons en effet la chaîne avec plusieurs œuvres inédites en France et comptons dénicher les écritures les plus variées pour faire partager notre passion du polar à nos abonnés. Le dimanche soir, le rendezvous « Cap au Nord » offrira une plongée dans des polars nordiques haletants, comme Bordertown et Monster. Le lundi soir, nous proposerons dès le lancement de la chaîne Suspect No.1 : Tennison, préquel de la série anglaise phare des années 1990. Nous suivrons aussi la série événement inédite Ten Days in the Valley (celle-ci sera proposée dès la diffusion US, soit dès 24H après la diffusion US et au plus tard dans les 7 jours), qui marque le retour à l’écran de Kyra Sedgwick (The Closer). Les téléfilms du samedi soir permettront de proposer des œuvres inédites comme la saga Baltic Crimes, dès le mois de décembre.

Il n’y a donc plus qu’à patienter quelques jours avant de découvrir cette nouvelle chaîne policière !

Vos commentaires sur le forum