la LFP inquiète des soucis d’Altice ?

Selon le Figaro, le groupe de Patrick Drahi, confronté à une situation boursière grave, compte lever le pied sur les investissements dans les contenus et pourrait renoncer à acquérir les droits de la Ligue 1.

La nouvelle risque de contrarier la Ligue de football professionnel (LFP). qui comptait vendre par lots les droits de la Ligue 1 en mars prochain, se frottant déjà les mains de voir sur les rangs Vivendi, Altice et beIN Group. Mais en pleine tourmente boursière, Altice envisagerait de redéfinir ses priorités et ralentir sa politique d’investissements de son groupe dans les contenus. C’est que Patrick Drahi aurait déclaré lors de la conférence investisseurs qui s’est tenue mercredi.

Quand on se souvient que la LFP avait récemment annoncé sa volonté de ne pas accélérer la procédure d’appels à candidatures, espérant tirer profit de l’affrontement des principaux groupes, le retrait d’Altice marquerait assurément un coup plutôt négatif sur les chiffres souhaités.

Mais ne nous emballons pas ! La chute vertigineuse d’Altice, n’empêche cependant pas le groupe de poursuivre son expansion par satellite notamment et s’il est probable que les accords étaient conclus de longue date avec Eutelsat, la volonté de SFR par satellite repose notamment sur la diffusion du football (Champion’s League, UEFA Cup) par abonnement donc accessible potentiellement à tous, sans nécessairement être abonné SFR (internet et téléphone). Du coup il y a fort à parier que cette politique d’acquisition des droits du football ne s’arrête pas là, et rien n’empêche Altice d’ici mars ou après l’appel d’offres de vendre à la découpe certains éléments de son groupe, afin de financer les droits de la Ligue 1.

En conclusion, que la LFP ne s’inquiète pas trop !

Vos commentaires sur le forum