Audiences de TF1 en déclin

Il sera difficile d’occulter l’arrêt de la diffusion des 5 chaînes gratuites de TF1 et l’impact constaté sur les audiences de la première chaîne, dès vendredi, premier jour de la coupure sur la plateforme Canal. Nette victime de cette journée, c’est le JT de 20H00 largement battu par le journal de France 2, soit 4,9 millions de téléspectateurs (22,4 % de part d’audience) pour la Une, contre 5,8 millions (26,1 %) pour la Deux, qui n’en demandait pas tant. Ce soir-là, le JT, présenté par la remplaçante d’Anne-Claire Coudray, a même signé son plus mauvais score de la saison pour un vendredi, la moyenne se situant à 5,4 millions (24,6 %).

Si le 13 Heures de Jacques Legros reste largement en tête, on observe également un impact quantifiable, puisqu’ils étaient 4,8 millions (35,1 %) vendredi midi, soit la plus mauvaise audience de la saison pour une fin de semaine, avec 400 000 téléspectateurs de moins qu’un 13 heures ordinaire.

Même effet sur le feuilleton « Demain nous appartient », à 2,7 millions de fidèles (14,5 %), alors que la moyenne est de 3,4 millions les autres vendredis. Résultat, la chaîne est tombée à 17,8 % de part d’audience sur la journée, quand elle avoisine les 20 % sur l’année.

Info mise à jour: On a désormais les audiences de The Voice et ça fait mal,  car l’émission présentée par Nikos Aliagas a séduit 5.333.000 téléspectateurs et 26% de part de marché, alors que la semaine dernière, le programme avait attiré 6.257.000 téléspectateurs et 30,4% de part de marché. Presque 1 million de téléspectateurs en moins ! 

17,8% au lieu de 20% avec un seul opérateur ne reprenant plus la chaîne ! Peut-on douter de l’impact qu’aurait le retrait des chaînes TF1 sur Orange et Free consécutivement ?  L’affaiblissement des audiences est le premier maillon d’une chaîne au sein de laquelle le retrait des principaux annonceurs concernés par ce conflit mettrait un coup encore plus dur. On peut également craindre dans la durée la modification d’habitudes de consommation des téléspectateurs, qui faute d’accès à TF1, TMC ou LCI pourraient se reporter automatiquement vers la concurrence proposant des contenus proches.

On évoque d’ailleurs que le navire amiral TF1, mais si l’on prend l’exemple de LCI, qui part de très bas et consolide ses audiences au fil des mois, il n’est pas improbable de voir Cnews se repositionner durablement 2e chaîne d’information et constater la progression de France Info au détriment de la chaîne d’information de la Une. Parallèlement on ignore à ce jour les audiences de « Quotidien » sur TMC, mais il est assez probable qu’un déclin marquant soit également constaté. Les audiences Médiamétrie du week-end pourraient surprendre dès lundi matin !

En tout cas du côté de Canal +, on la joue « compassion » en ne se réjouissant nullement de la baisse des audiences d’un concurrent, mais qui peut vraiment y croire ? Affaiblir un groupe positionné sur les mêmes thématiques généraliste, ados, infomation ne peut que donner avantage à C8, Cnews et Cstar, sans oublier Canal+ également !

Gageons que le week-end donnera des idées à la direction de TF1, Gilles Pélisson en tête, dont les discours rassurants depuis quelques semaines n’ont convaincu ni les opérateurs en face, et encore moins les téléspectateurs désormais privés de chaînes logiquement accessibles à tous !

Vos commentaires sur le forum